adresse pour citer cette incroyable page : http://www.servumpecus.canalblog.com/archives/2009/02/17/

Vous n'en croirez pas vos yeux ébahis !

Le phénomène maintenant mondial ne touche pas seulement les champs de blé durant l'été, mais également les cimes neigeuses et immaculées.

Il s'agit bien sûr d'un phénomène extraordinaire, révélé en primeur sur le site

servumpecus.canalblog.com

Toute copie, diffusion, utilisation, impression, ou autres, en est strictement interdite.

Il s'agit de la première manifestation mondiale d'un phénomène inouï :


le snow circle


Les plus grands savants mondiaux se perdent en conjectures quand à son origine. Cette dernière est-elle anthropique ? Vient-elle d'un autre monde ? Comment est-ce que ce snow circle parfait est-il arrivé là ? Que représente-t-il ? Quel message caché contient-il ? A qui est-il adressé ? Que lire dans sa forme quand à notre avenir ? Faut-il en avoir peur, ou bien y a-t-il dans sa trame sublime un message d'espoir, par ces temps de crise, de plans de redressements, et de baisse du pooopouvoir d'achat ?!?


En première mondiale. Le :

snow circle


Snow_Circle_du_grand_Cunay


Le Professeur Heinzgebhardt Schlüppfenstein, une sommmmité mondiale et incontestée en la matière, actuellement assis sur son illustre postérieur à la chaire d'Etudes cropiniennes de l'Université Libre de Kiruna (à quelques encablures du Pôle Nord), est quand à lui on ne peut plus formel. Je cite :

"Oulàlàh. Il s'agit là d'une forme mathématique parfaite, avec un message codé et caché. Lorsque nous l'analysons en lumière stroboscopique, nous remarquons immédiatement la figure astronomique admirable des Pléiades ; je suis formel : ce message a donc été mis là par les habitants des Pléiades, les Pléiadiens. Des témoins de première main, le couple de retraités A.M. et V.M. m'ont déclaré sous le couvert de l'anonymat, à l'heure de l'apéro à la cabane du Grand Cunay toute proche, que "tout est arrivé si soudainement comme dans une grande tornade, mais sans bruit si ce n'est un léger sifflement de moteur à propulsion antigravifique". Fin de la citation.

Les meilleurs mathématiciens n'ont pas attendu la nouvelle lune pour confirmer les premières impressions, que tout un chacun se fera un honneur de relever par soi-même sur le terrain. En effet : le quart du semi-grand axe, divisé par le coefficient vortexien (2 pi sur 12) donne la date du Grand Changement : le 28 octobre 2317. A cinq heures du matin GMT. La longueur de la petite boucle externe, divisée par la sygmoïde apicale, donne la hauteur de la Grande Pyramide en base 60. C'est la confirmation du lien ésotérique avec les Grands Anciens. La demi-circonférence de la grande boucle interne indique clairement la Voie sublime empruntée alors par les exégètes suivant la procession druidique et apologétique de gui sacré. Et ce n'est pas tout : le demi-grand axe de la Planète Nibururluberlu qui comme chacun le sait, se rapproche dangereusement de 225 Unités Astronomiques de notre bonne vieille Terre tous les 2280000 ans, se lit en divisant le quart de la semi-moitié du bord externe supérieur par le nombre d'Or, multiplié lui-même par le nombre d'Avogadro des Alchimistes d'avant l'heure.

Nul doute que cette découverte capitale n'est pas prête de tomber dans l'oubli, et qu'elle sera à même d'expliciter les grands défis de notre temps, défis que l'Humanité dans son ensemble se doit d'assumer  sans ciller (en plus de la crise, des plans de redressement, et de la baisse du poooopouvoir d'achat).